accueil

DELTA

Identification des chiroptères de France

A.-L. Gourmand

email : anne-laure-gourmand@wanadoo.fr

Introduction

L'étude des êtres vivants commence par leur description rigoureuse. Cette dernière repose sur un certain nombre d'éléments de description, ou caractères, qui qualifient toutes sortes d’observations (morphologiques, biochimiques, écologiques, sonores). La description proprement dite associe à chaque caractère un ou plusieurs états, qui sont sa ou ses valeurs pour chaque taxon. La manière dont les états sont décrits peut être variée : valeur numérique, dénomination ou information plus complexe (image, son...).
Pour réaliser la synthèse sur la description des chiroptères, un logiciel d’identification assistée par ordinateur (IAO) a été utilisé. Il s’agit de DELTA , qui est basé sur un langage informatisé des descriptions, d’où son nom (DELTA = DEscription Langage for TAxonomy). À partir d’une matrice taxons/caractères, il offre la possibilité d’utiliser divers outils. Par exemple, l’utilisation d’une interface d’identification, qui n’impose pas d’ordre d’observation des caractères et qui permet à l’utilisateur de travailler uniquement sur les caractères auxquels il a accès ; la génération instantanée de clés variées (en ligne ou sur papier), en fonction du choix de l’utilisateur ; les descriptions standardisées en langage naturel ; les différences entre deux espèces ; mise à jour immédiate des connaissances …

Qu’est-ce qu’une IAO ?

- Une IAO permet à l’utilisateur de ne travailler qu’avec les caractères dont il a accès
- n’impose pas d’ordre d’observation des caractères
- permet le doute dans la description des états de caractères
- des clés papiers peuvent être générées avec les caractères préalablement choisis (uniquement dentaire, caractères externes …)
- la liste des différences entre deux espèces peut être générée
- une description complète de chaque espèce peut être obtenue

Différents usages pour différents contextes :

- L’interface informatique est intéressante lorsque le nombre d’information est très limité. Elle est particulièrement adaptée aux caractères osseux et acoustiques.
- Des clés dichotomiques avec les caractères préalablement choisis peuvent être générées pour être adaptée aux différentes conditions d’observations des chauves-souris. Trois exemples sont proposés.
- Les descriptions en langage naturel peuvent être imprimées et utilisées comme un guide plus classique.
- La liste des différences entre les espèces est très utile pour l'identification des espèces cryptiques.