Epipactis de Müller (Epipactis muelleri Godfery)

     

Plante de la famille des Orchidaceae. Cette famille fait partie du groupe des Monocotylédones, avec des feuilles présentant des nervures parallèles et à fleurs apparemment formées d'une seule enveloppe florale, les sépales étant ici semblables aux pétales. Elle fleurit de juillet à août.

Espèce(s) proche(s): L'Epipactis helléborine a des feuilles basales plus larges, et présente une petite boule blanche (glande rostellaire) au coeur de la fleur, sous les masses de pollen.

Port

Plante vivace, de 30 à 80 cm de haut. La tige est dressée, simple.

La tige est pleine, avec une consistance herbacée, à section ronde. Elle a une surface lisse, et elle est glabre (à la base) ou pubescente (au niveau de l'inflorescence).

     

Feuilles

Les feuilles sont alternes, avec une base engainante.

Vue d'ensemble de la feuille:
Face supérieure: Face inférieure:

Les feuilles sont simples. Elles sont entières, lancéolées, non pétiolées avec une base droite.
Elles ont un limbe charnu, avec un bord lisse et un sommet pointu. Leurs deux faces sont glabres :

Face supérieure: Face inférieure:

Inflorescence

Les fleurs sont regroupées en grappe.

     

Les bractées situées à la base des pédoncules floraux sont plus longues que l'ovaire, et même beaucoup plus longues dans le cas des bractées inférieures :

     

Fleur

Les fleurs d'orchidées sont formées de 6 éléments dits "pétaloïdes", dans lesquels on ne distigue pas véritablement de pétales ou de sépales, même si certains d'entre eux sont verts. L'ensemble constitue le périanthe. Il est organisé en deux groupes, 3 éléments extérieurs (équivalents des sépales) et 3 intérieurs (équivalents des pétales). L'élément intérieur situé en bas est très différent des autres, c'est le labelle.

Fleur en place:
                                               

Fleur isolée:
                 

Le labelle est marqué par un étranglement médian, entier. Il ne présente pas d'éperon. Il est blanc dans sa partie plane, et violet dans sa partie concave. Il est plus petit que les divisions extérieures (= équivalents des sépales). Celles-ci sont convergentes, et de couleur verte ou jaune-verdâtre. Les deux divisions intérieures (= équivalents des deux pétales supérieurs) sont de même taille que les extérieures. Elles sont étalées, et de couleur blanche.

Détail de la fleur:
                                   

L'ovaire est situé sous les structures pétaloïdes. Il est moins long que les bractées, et sa surface présente des cannelures rectilignes.

Image de l'ovaire:

Fructification

Le fruit est une capsule, s'ouvrant par trois valves et contenant les graines, très petites. Elle est formée à partir des carpelles.


Retour à la liste des plantes

Cette description a été générée par le Système d'Identification Interactive Multimedia, qui permet aussi une identification simple, à partir de caractères illustrés.