Mélampyre à crêtes (Melampyrum cristatum L.)

     

Plante de la famille des Scrofulariaceae dans la classification classique ( Orobanchaceae dans la classification phylogénétique ). Elle fleurit de mai à août.

Espèce(s) proche(s): Le Mélampyre des champs a des fleurs plus roses, avec des bractées profondément découpées.

Port

Plante annuelle, de 20 à 30 cm de haut. La tige est dressée, ramifiée.

     

La tige est pleine, avec une consistance herbacée, à section ronde. Elle a une surface lisse, et elle est pubescente.

Feuilles

Les feuilles sont opposées, avec une base simple.

Vue d'ensemble de la feuille:
Face supérieure: Face inférieure:

Les feuilles sont simples. Elles sont entières, lancéolées, non pétiolées avec une base à bords parallèles.
Elles ont un limbe mince, avec un bord lisse et un sommet pointu. Le bord est garni de petites épines. Leurs deux faces sont pubescentes :

Face supérieure: Face inférieure:

Inflorescence

Les fleurs sont regroupées en épi quadrangulaire.

                       

Les bractées situées à la base des fleurs sont verdâtres ou rougeâtres, avec les bords redressés en crête à la base, et terminées par une pointe d'autant plus longue qu'on se rapproche de la base de l'épi :

Fleur

Les fleurs sont blanches ou blanc rosé, à gorge jaune. Elles sont dépourvues de pédoncule. Elles présentent 4 étamines soudées à la corolle. Les filets des étamines sont ciliés. Les anthères des étamines sont allongées, poilues. Le pistil est surmonté d'un seul style filiforme.

Fleur en place:
                       

Fleur isolée:
           

La corolle est en forme de tube muni de deux lèvres, la lèvre supérieure formant un casque, l'inférieure terminée par trois dents. La lèvre supérieure est concave. Son extrémité est entière.

Détail de la corolle:

Le calice est cilié. Il est en tube à quatre pointes.

Détail du calice:

Détail de la fleur:

Fructification

Le fruit est une capsule ovale, glabre, formée à partir des carpelles.


Retour à la liste des plantes

Cette description a été générée par le Système d'Identification Interactive Multimedia, qui permet aussi une identification simple, à partir de caractères illustrés.