Moutarde blanche (Sinapis alba L.)

Plante de la famille des Brassicaceae. Elle fleurit de mai à juillet. La Moutarde blanche est souvent cultivée comme plante fourragère.

Espèce(s) proche(s): la Moutarde noire a des siliques appliquées contre la tige. La Moutarde des champs a des siliques glabres (ou avec quelques poils raides), sans poils blancs.

Port

Plante annuelle, de 30 à 80 cm de haut. La tige est dressée, simple ou ramifiée.

La tige est pleine, avec une consistance herbacée, à section ronde. Elle a une surface cannelée, et elle est poilue.

     

Feuilles

Les feuilles sont alternes, avec une base simple.

Vue d'ensemble de la feuille:
Face supérieure: Face inférieure:

Les feuilles sont simples. Elles sont profondément découpées, pétiolées.
Elles ont un limbe gaufré. Leurs deux faces sont poilues :

Face supérieure: Face inférieure:

Inflorescence

Les fleurs sont regroupées en grappe.

           

Fleur

Les fleurs sont jaunes. Elles sont portées par un pédoncule long et poilu, avec des poils étalés. Elles présentent 6 étamines libres (dont deux plus petites). Le pistil est surmonté d'un seul style et d'un seul stigmate entier.

Fleur en place:
     

Fleur isolée:
           

La corolle est formée de 4 pétales égaux, libres, avec l'extrémité arrondie et une base formant un onglet long.

Détail des pétales:

Le calice est glabre. Il est formé de 4 sépales libres allongés, étalés, moins longs que la corolle, de couleur jaune.

Détail des sépales:

Fructification

Le fruit est une silique très allongée, à section ovale, munie d'un bec comprimé, plus long que les valves. Les valves présentent 3 nervures. Les siliques sont étalées. Elles sont bosselées et hérissées de poils blancs.

                       


Retour à la liste des plantes

Cette description a été générée par le Système d'Identification Interactive Multimedia, qui permet aussi une identification simple, à partir de caractères illustrés.