Platanthère verdâtre (Platanthera chlorantha (Custer) Rchb.)

Plante de la famille des Orchidaceae, aussi appelée Platanthère à fleurs verdâtres. Cette famille fait partie du groupe des Monocotylédones, avec des feuilles présentant des nervures parallèles et à fleurs apparemment formées d'une seule enveloppe florale, les sépales étant ici semblables aux pétales. Elle fleurit de mai à juillet.

Espèce(s) proche(s): la Platanthère à deux feuilles est très semblable. Chez cette espèce, les deux loges polliniques sont rapprochées à la base, et parallèles. Les fleurs sont blanches, et l'éperon moins long.

Port

Plante vivace, de 20 à 50 cm de haut. Les feuilles sont soit basales, opposées, soit caulinaires. Il y a en général deux grandes feuilles basales, et quelques feuilles caulinaires beaucoup plus petites. La tige est dressée, simple.

La tige est pleine, avec une consistance herbacée, à section anguleuse. Elle a une surface striée, et elle est glabre.

Feuilles

Sur la tige, les feuilles sont alternes, avec une base simple.

Vue d'ensemble de la feuille:
Face supérieure: Face inférieure:

Les feuilles sont simples. Celles de la base sont entières, ovales, pétiolées, à nervures parallèles. Celles de la tige sont entières, oblongues, non pétiolées.
Les feuilles ont un limbe mince, avec un bord lisse et un sommet obtus. Leurs deux faces sont glabres.

Inflorescence

Les fleurs sont regroupées en grappe.

           

Des bractées sont présentes à la base des fleurs :

Fleur

Les fleurs d'orchidées sont formées de 6 éléments dits "pétaloïdes", dans lesquels on ne distigue pas véritablement de pétales ou de sépales, même si certains d'entre eux sont verts. L'ensemble constitue le périanthe. Il est organisé en deux groupes, 3 éléments extérieurs (équivalents des sépales) et 3 intérieurs (équivalents des pétales). L'élément intérieur situé en bas est très différent des autres, c'est le labelle.

Fleur en place:
                                                     

Fleur isolée:
     

Le labelle est convexe, entier. Il est muni d'un éperon dirigé vers le bas, plus grand que l'ovaire, très allongé, vert et légèrement renflé dans sa partie terminale. Le labelle est vert pâle dans sa partie terminale. Il est nettement plus grand que les divisions extérieures (= équivalents des sépales). Celles-ci sont étalées, et de couleur blanche (l'élément supérieur est légèrement verdâtre). Les deux divisions intérieures (= équivalents des deux pétales supérieurs) sont de même taille que les extérieures. Elles sont convergentes, et de couleur blanche (légèrement verdâtre).

Détail de la fleur:
           
Les deux loges polliniques situées au coeur de la fleur ont leur base écartée et sont convergentes vers le haut.

L'ovaire est situé sous les structures pétaloïdes. Il ne faut pas le confondre avec un pédoncule floral, absent ici. Il est moins long que les bractées, et sa surface présente des cannelures spiralées.

Image de l'ovaire:

Fructification

Le fruit est une capsule, s'ouvrant par trois valves et contenant les graines, très petites. Elle est formée à partir des carpelles.


Retour à la liste des plantes

Cette description a été générée par le Système d'Identification Interactive Multimedia, qui permet aussi une identification simple, à partir de caractères illustrés.